Formation continue

Formation Continue

(TEI-110) Traitement des effluents miniers

Formations disponibles

Cette formation ne fait pas partie de notre calendrier présentement mais elle peut être offerte en entreprise.

Objectifs

Le traitement des effluents miniers est un défi permanent pour l’industrie minière étant donnée la très grande variabilité de leur composition. Cette formation va initier les participants dans les principaux procédés actifs et passifs, chimiques et biologiques pour le traitement des contaminants spécifiques aux effluents miniers.        

Clientèle visée

  • Personnes travaillant dans le domaine minier
  • Consultants
  • Représentants des gouvernements
  • Préalables

  • Notions de chimie
  • Connaissances dans le domaine minier
  • Notions en microbiologie
  • Notions en géochimie
  • Contenu

    Activité minière et sources potentielles de contamination de l’eau. Exigences de la législation provinciale (Directive 019) et fédérale (Règlement sur les effluents des mines de métaux) sur la qualité physico-chimique et de toxicité aquatique des effluents miniers. Stratégies de traitement des eaux contaminées. Sources, caractéristiques, principes et objectifs de traitement. Traitement des contaminants spécifiques à l’industrie minière. Présentation et discussion des exemples de cas réels. Critères de sélection et conception, étapes à suivre et essais à réaliser au laboratoire et sur le terrain, avant la construction d’un système de traitement des eaux minières contaminées à pleine échelle. Principales avantages et limites.


    Plan de la formation sur le traitement des eaux minières 

    1.   Les effluents miniers

    1.   Les rejets miniers solides et les polluants des eaux

    2.   La législation provinciale et fédérale sur la qualité des effluents miniers

    3.   Le drainage minier acide (DMA) et le drainage neutre contaminé (DNC)

    4.   Les cyanures et leurs dérivés, y compris l’azote ammoniacal

    5.   Les thiosels

    6.   La salinité / les solides totaux dissous

    7.   Les matières en suspension (MES)

    8.   Les éléments de terres rares et la radioactivité

     

    2.   Classification des technologies et systèmes de traitement

    1.   Actifs-passifs

    2.   Chimiques-biologiques

    3.   Aérobies-anaérobies-anoxiques

    4.   Digrammes de décision

    3.    Traitement du DMA et du DNC

    1.   Formation, caractéristiques et méthodes de contrôle

    2.   Technologies actives chimiques (boues haute densité, Chemsulfide) et biologiques (Biosulfide et réacteurs sulfurogens); technologies passives chimiques (drains calcaires et dolomitiques) et biochimiques (marais épurateurs, barrières réactives perméables et réacteurs biochimiques): principes, critères de design, construction, exploitation, suivi de la performance, avantages et limites

    3.   Études de cas

    4.    Traitement des cyanures et leurs dérivés

    1.   Sources et caractéristiques

    2.   Technologies actives chimiques (Degussa, INCO, acide Caro/Marshall, ferrates, Fenton, ozone) et biologiques (Nit-Denit, Anamox); technologies passives biochimiques / atténuation naturelle

    3.   Études de cas

    5.     Traitement des thiosels

    1.   Sources et caractéristiques

    2.   Technologies actives (peroxyde d’hydrogène) et passives biochimiques / atténuation naturelle

    3.   Études de cas

    6.     Traitement de la salinité / solides totaux dissous

    1.   Sources et caractéristiques

    2.   Technologies actives (membranes) et passives / atténuation naturelle (bassin d’évaporation)

    3.   Étude des cas

    7.     Traitement des matières en suspension (MES)

    1.   Sources et caractéristiques

    2.   Technologies actives et passives

    3.   Études de cas

    8.     Traitement des éléments de terres rares et de la radioactivité

    1.   Sources et caractéristiques

    2.   Technologies actives et passives

    3.   Études de cas

    9.   Conclusion

    1.   Avantages et limitations de chaque type de traitement

    2.   Approche à adopter pour déterminer le traitement adéquat

    3.   Paramètres clé à connaître avant de commencer la sélection du traitement

    10. Questionnaire

    Formateur(s)

    Genty, Thomas

    Thomas Genty est ingénieur chimiste de formation. Ses travaux de doctorat ont porté sur le traitement du drainage minier acide avec des systèmes passifs. Il a travaillé 5 ans en R&D appliquée dans le domaine du traitement des eaux et de l’environnement minier. Il est actuellement chargé de projet en environnement dans l’industrie minière et travaille sur des projets en traitement des eaux et en restauration de sites miniers.

    Neculita, Carmen

    Carmen Neculita est ingénieure chimiste de formation. Ses travaux de maîtrise portaient sur la géochimie et la toxicité du mercure dans les sols industriels fortement contaminés. Son doctorat visait l’évaluation de l’efficacité du traitement passif biochimique du DMA fortement contaminé. Elle a une expérience de travail de plus de 20 ans dans la recherche appliquée, l’enseignement et l’industrie minière. Ses intérêts de recherche sont la géochimie et le traitement des eaux minières. Enfin, elle est la titulaire d’une Chaire de recherche du Canada sur le traitement passif des eaux minières contaminées. Plus des détails sur sa formation et son cheminement professionnel sont offerts à l’adresse suivante : http://www.carmenneculita.com/.

    Attestation

  • 1,40 UEC (Unité d'éducation continue)
  • Durée du cours

    14 hrs (2 jours)

    Tarif

  • Régulier : 900,00 $ plus taxes
  • Mise à jour : 23 mars 2017