Formation continue

Formation Continue

(AUT-121) Diversité culturelle en contexte minier : « Les Saisons des peuples 2 » (pour les superviseurs)

Formations disponibles

Cette formation ne fait pas partie de notre calendrier présentement mais elle peut être offerte en entreprise.

Information spécifique

Cette formation est offerte partout au Québec. Elle peut aussi être offerte en entreprise.

Nous offrons aussi cette formation pour les travailleurs : http://formationcontinue.uqat.ca/fr/AUT-120.html 

Cette formation est ouverte pour des préinscriptions et pourra être organisée au cours de l’année si le nombre de personnes intéressées le permet. Si cette formation vous intéresse, vous pouvez nous transmettre vos coordonnées en cliquant ici.

Objectifs

Cette formation se veut des outils offerts aux travailleurs de toute provenance. Le but étant de maintenir un climat de travail stimulant et respectueux, de poursuivre une intégration harmonieuse et finalement de créer les conditions propices à l'atteinte des objectifs de performance et de production attendus de l'employeur.

 1. Développer des habiletés de « leadership » en communication et en gestion dans un contexte multiculturel;
 2. Représenter les dimensions humaines du cadre de travail moderne;
 3. Identifier les situations pouvant créer des situations à risque de conflits et les stratégies à adopter pour mieux les gérer;
 4. Avoir une information de base au sujet des Autochtones permettant une perception plus juste de leur réalité;
 5. Être capable de démontrer des comportements d’ouverture et d’acceptation face aux différences culturelles;
 6. Prendre conscience des différents obstacles qui nuisent à la communication et aux relations entre les peuples ;
 7. Prendre conscience de ses propres valeurs culturelles, croyances dans les rapports interculturels ;
 8. Être en mesure de comparer sa propre culture et celle des autres ;
 9. Permettre d’établir des liens avec les gens qui font partie de l’environnement de travail ;
 10. Éveiller les consciences et développer des stratégies et des approches appropriées dans un contexte multiculturel ;
 11. Prendre conscience de la valeur ajoutée d’une culture organisationnelle favorable à la diversité culturelle.

Clientèle visée

  • Contremaîtres et superviseurs
  • Préalables

  • Aucun
  • Contenu

    Les éléments de ces formations ont été sélectionnés de manière à refléter la diversité culturelle selon sa définition au sens le plus large qui soit. Toutefois, notre démarche se base sur une thématique DREAM (Développement, Rétention et Emploi de la main-d’œuvre autochtone dans l’industrie minière) qui souhaite également faire ressortir certains éléments spécifiques des relations entre Autochtones et non-Autochtones. Les sujets et activités s’appliquent dans des situations concrètes, multiples et variées.

     - Le concept de culture, les croyances, les valeurs, le choc culturel
     - Les obstacles à la communication (ethnocentrisme, stéréotype, cliché, préjugé, discrimination, harcèlement et perception)
     - Attitude et manière de communiquer - Définition du rôle des superviseurs dans l’instauration d’une culture organisationnelle favorable à la diversité culturelle;
     - Quelques réflexions sur l’attitude du « leader »
     - Guide de réflexion sur la supervision d’une équipe de travail multiculturelle
     - Les meilleures raisons d’embaucher des Autochtones : les valeurs ajoutées
     - Les difficultés rencontrées par des employés autochtones
     - Comportements ou attitudes observables pouvant représenter un potentiel pouvant favoriser le départ d’un employé)
     - Autochtones 101

     Méthodologie :

     Interactives et informatives. Présentation et échanges, exercices pratiques et de réflexions, exercices individuels et de groupe, auto-évaluation et quiz.

    Formateur(s)

    Mark, Janet

    Membre de la nation Crie et titulaire d’un baccalauréat en enseignement préscolaire et primaire et d’une maîtrise en psychoéducation, Janet Mark se préoccupe depuis toujours du bien-être des Autochtones et elle a au cours de ses emplois, mis de l’avant une gamme de services à la population autochtone. Elle travaille à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT) depuis 2002. Elle y coordonne, depuis l’automne 2011, les dossiers autochtones au Service de la formation continue et elle donne elle-même des formations en lien avec la culture autochtone et les réalités autochtones. Elle est aussi vice-présidente du conseil d’administration du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or et elle a été membre du Conseil supérieur de l’éducation du Québec de 2010 à 2015. Dans le passé, elle a été coordonnatrice du Service Premières Nations et directrice intérimaire pour le campus de Val-d’Or, à l’UQAT. Elle a aussi travaillé au Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, notamment comme directrice pour le Programme d’aide préscolaire aux Autochtones. Dans le Nord-du-Québec, elle a été enseignante, directrice et directrice-adjointe pour la Commission scolaire Crie. Pour terminer, Janet s’est vue mériter des distinctions. Elle a obtenu le premier prix pour sa communication orale présentée au 4e colloque conjoint des études de cycle supérieur en psychoéducation en avril 2003. En septembre 2006, elle a été reçue membre du Cercle de l’excellence du réseau de l’Université du Québec et elle a été lauréate du Prix de Personnalité Féminine de l’année lors du gala de la Chambre de Commerce de Val-d’Or en 2006.

    Coulombe, Anne-Marie

    Anne-Marie Coulombe étudie d’abord en communication et débute sa carrière dans le monde de la gestion. Elle obtient plus tard un baccalauréat en éducation de l’UQAT, où elle travaille présentement à titre de chargée de projets et de formatrice au service la formation continue. Elle poursuit également des études de 2e cycle universitaire, par un projet de maîtrise-recherche en sciences de la santé touchant la toxicomanie en contexte autochtone. S’étant toujours intéressée à tout ce qui touche le monde autochtone en général et plus spécifiquement à la culture inuit et nordique, cette véritable passion l’a amenée à y habiter et à y travailler en éducation ainsi que dans le domaine minier (Nunavut, Nunavik) pendant près de sept ans. Encore aujourd’hui, cet intérêt profondément ancré allie ses fonctions en lui permettant de diriger toutes ses activités professionnelles sur la base de ses croyances et de ses valeurs personnelles et éducatives les plus importantes.

    Attestation

  • 0,70 UEC (Unité d'éducation continue)
  • Durée du cours

    7 hrs (1 jours)

    Tarif

  • Régulier : 465,00 $ plus taxes
  • Mise à jour : 23 août 2019